Étiquettes

pix by SOCIALisBETTER

Il y a peu, je mettais sur Ebay la peau de l’ours avant de l’avoir tué en croyant avoir réussi à chasser la télé de notre chambre. Mais voilà que depuis quelques jours, le lecteur de DVD défectueux, sans que quiconque ne l’ait emmené en pèlerinage à Lourdes, s’est remis à fonctionner.

Curieuse, j’ai accepté deux soirs de m’endormir de nouveau devant un film et ni une ni deux, les nuits qui ont suivi ont été moins bonnes. Qu’est-ce que j’entends ? Psychosomatique ? C’est dans ma tête ? Je veux bien le croire, tiens, que c’est dans ma tête puisque ma neurologue plussoie à grands hochements de la sienne, de tête, qu’il est bien meilleur pour mon sommeil, et pour celui de n’importe quel autre quidam, de s’endormir sans télévision.

J’entre donc en résistance : télévision, tu n’auras pas ma peau, tu n’auras pas mes nuits. Après deux soirs à tenter, sans succès, de lire dans mon lit, télévision allumée et son au plus bas pour que Celuiquim’accompagne ait sa dose de pixel, après un autre soir à tenter vainement de m’endormir pendant que Beeltejuice passait (en VF en plus…) dans la pièce, j’ai quitté la compagnie de mon Homme pour rejoindre mon canapé.

J’ai rendu officielle ma décision de ne plus m’endormir devant la télévision et je passerai mes soirées d’hiver emballée dans mon plaid, les pieds sur le chauffage d’appoint sur le canapé du salon s’il le faut. Et ce jusqu’à ce que Celuiquim’accompagne apprenne à trouver le sommeil sans écran, qu’il se languisse d’avantage de mon absence que de celle de la télévision ou que je pique une crise en réclamant la garde partagée du lit conjugal.

Note de bas de page :

– Je prends tous vos arguments justifiant que je puisse m’endormir dans mon lit en lisant et sans avoir à voisiner avec la télévision. Et oui, je sais, y a d’autres moyens de s’endormir que de lire ou de regarder un film mais là n’est pas la question.