Étiquettes

,

pix by Eduardo Amorim

J’ai découvert Pauline Alphen avec Les Éveilleurs (dont elle est en train d’écrire le 3e tome).

Quand j’écris « J’ai découvert Pauline Alphen », il faut entendre que j’ai rencontré son style, son écriture, son univers, mais également trouvé une auteure disponible et à l’écoute de ses lecteurs et une personne aimable au sens premier du terme.

Je piaffe sans discrétion dans l’attente de la suite des Éveilleurs (on devrait en apprendre d’avantage sur le Nomadstère notamment, je piaffe, je te dis, je piaffe). Mais en attendant, le 12 octobre est sorti un petit livre intitulé Gabriel et Gabriel. C’est un conte mais c’est une histoire vraie, c’est une nouvelle mais c’est une tranche de vie, c’est l’histoire d’un petit garçon mais c’est la petite Pauline qui hante les pages.

Gabriel part passer les vacances au Brésil, auprès de sa marraine, dans un pays dont il comprend la langue sans la parler, dont il sait des choses mais pas tant que ça. Là bas, il va se lier d’amitié avec Gabriel. Les deux garçons n’ont de commun que l’âge et le prénom et pourtant, une relation très forte va se créer entre eux et les rendre inséparables… Et interchangeables ?

Un petit texte dans lequel on sent toute la chaleur de cet été au Brésil, dans lequel le portugais saute dans les pages comme pour faire entendre au lecteur ce pays, sa culture, un livre à cheval sur plusieurs cultures, sur plusieurs milieux sociaux et même sur le réel et le magique.

Et j’ai vraiment envie de vous proposer de vous mettre en selle.

Note de bas de page :

– Tu hésites ? Lis ce que Pauline Alphen écrit de son propre livre. Tu hésites toujours ?

ALPHEN, Pauline. Gabriel et Gabriel. Hachette, « Le Livre de Poche jeunesse », 2011, 121 p.