Étiquettes

Une Impatience m’a taguée ! Comme j’ai déjà fais une partie du boulot ici, je réponds seulement à ses questions.

1. Comment as-tu choisi ton pseudo? Qu’est-ce qu’il raconte ?

Ah la la, mon pseudo… J’avais un pseudo qui était devenue mon nom, qui était devenu moi. Et puis je l’ai abandonné, je me suis abandonnée, pour rétablir les barrières entre ma réalité de vie et mon existence 2.0, pour retrouver ma liberté. Mais aujourd’hui encore, je suis hantée par cette ancienne existence.

J’ai pris un pseudo qui faisait référence à une oeuvre de Miss.Tic parce que j’aimais ses mots. Elle s’en est offusquée, m’a accusée de vol et m’a sommée d’occulter toutes références à son art. M’a copieusement insultée au passage. Tant pis.

J’ai alors cherché un pseudo qui ne faisait référence à personne si ce n’est à moi-même. Alizarine est une teinte de rouge, couleur que j’affiche, qui me colle à la tignasse autant qu’aux idées. Pour Twitter, il était déjà pris alors j’ai adopté LaZinzoline, autre teinte rouge. Dans les 2 cas, les sonorités m’ont séduite. La Zinzoline me fait penser au « zon zon » redondant, comme un bourdonnement d’abeilles qui va bien aux « cui cui » de Twitter je trouve.

Mais ça reste du bidouillage à côté de mon ancien nom.

2. Aimes-tu la musique ? je veux dire aimes-tu vraiment la musique ? Si oui, comment tu l’aimes ?

J’ai envie de répondre oui mais en même temps, ce serait faux vis à vis des gens qui aime vraiment la musique. Disons plutôt que j’aime entendre de la musique mais je ne sais pas vraiment l’écouter. Elle me le rend bien, me laissant me défouler en chantant sur elle mais se refusant à mes doigts.

3. Thé ou café ?

Thé ! Définitivement thé. Je ne digère plus le café, il me donne des maux de ventre terribles. Enfin, je dis ça… J’ai arrêté d’en boire il y a un bon bout de temps à cause des maux de ventre, peut-être qu’il ne m’en donnerait plus maintenant. Mais ça ne me manque pas. En fait, je n’ai jamais vraiment apprécié le goût du café, bien que j’aime son odeur. Par contre, le thé, c’est un régal ! Et puis, rien ne vaut quelques devinettes autour d’un thé chez les fous, n’est-ce pas ?

4. Quel est ton plat préféré ? Tu donnes la recette ?

Aïe ! C’est vachement dur comme question ! Je pourrais donner une réponse différente à chaque fois qu’on me la poserait… Là, comme ça, j’ai envie de dire les pâtes aux boulettes de ma grand-mère. La recette ? Ben tu prends des spaghettis, tu prends des boulettes, tu prends de la sauce tomate, tu prends des épices (du cumin, surtout), et tu en fais ce que tu en veux parce que même avec les proportions précises et une recette détaillée, ces pâtes-là n’auront jamais le même goût que celles de ma grand-mère. C’est une loi culinaire qui fonctionne également avec les farcis de ma grand-mère, le couscous de ma grand-mère et trida par ma grand-mère.

5. Ton meilleur moment dans une journée ordinaire ?

Le baiser de l’Homme au retour du boulot.

6. Aimer ça veux dire quoi ?

Autant de choses qu’il y a de personnes pour aimer et de combinaisons possibles entres ces personnes. Oui, ça fait beaucoup.

7. Le plus beau cadeau que tu ais reçu ?

Un seul ? Je vais tricher un peu mais toutes les fois où quelqu’un m’a tendu la main sans avoir rien à y gagner.

8. Tu es plutôt du soir ou du matin ?

J’étais du soir. J’étais même de la nuit. Depuis que je suis épileptique, je ne peux plus vraiment dire ça parce que je suis beaucoup plus fatiguée qu’avant. Mais le matin reste pire alors je pense que je continue d’être plutôt du soir.

9. Qu’est-ce qui peux te faire sortir de tes gonds ?

Ma mère. L’insolence d’un élève. Le mépris. L’injustice flagrante. Ma mère. Qu’on fasse souffrir les gens que j’aime. Surtout quand c’est en les méprisants. Ma mère (oui, elle est très forte à ce jeu-là). Les gens (en particulier mes collègues de travail) qui tire la couverture à eux pour faire valoir leur petit confort personnel au détriment de ce qui est réellement important. La mauvaise fois. Les reproches indirectes ou formulés à demi-mots. Les conneries qui se disent à la télévision. Quand on juge sans avoir réfléchi quelques minutes. Les militants d’extrême droite. Qu’il y ait des gens pour militer pour l’extrême droite. Les militants pro Sarkozy. Qu’il y ait des gens pour militer pour Sarkozy. Sarkozy. Les garagistes qui me prennent pour une handicapée mentale parce que je suis une femme. S’étend aux concessionnaires, vendeurs de meubles, démarcheur téléphonique pour les offres Internet.

Liste non exhaustive.

10. Pour te tremper dans l’eau : la mer ? un torrent de montagne ?  un lac ? une large rivière ? la baignoire ? la piscine municipale ?

Ma baignoire, régulièrement. Tout le reste quand l’occasion se présente. Je suis pas chichiteuse : j’adore être dans l’eau alors toutes les occasions sont bonnes. Par contre, je suis chichiteuse pour y entrer quand elle est froide.

11. C’est pas bientôt fini ces conneries ?

Il faut croire que ça ne s’arrêtera jamais ^^

Note de bas de page :

– Je ne tague personne mais si vous voulez vous coller aux questions d’Une Impatience et bien, lancez-vous sur vos blogs ou dans les commentaires de ce post.